• Lucie - Le Nid

Newsletter de février 2020

Mis à jour : mars 12

La puissance de l'écoute


Savez-vous écouter votre enfant, votre partenaire, votre entourage ? Et avez-vous une personne au moins qui vous écoute, à qui vous pouvez tout dire sans crainte ? Écouter sans juger, c'est la base d'une relation authentique et de confiance. Quand une personne se confie à vous, que ce soit un tout petit, un adolescent ou un adulte, pouvez-vous l'écouter sans critiquer, sans consoler, sans conseiller, sans esquiver par l'humour, sans interpréter ? On peut écouter des confidences, mais aussi des pleurs : un bambin ou un adulte qui pleure a besoin de soutien et de savoir que quelqu'un le comprend, et est là pour lui, et n'a pas forcément besoin de mots réconfortants à ce moment là. Quand on écoute quelqu’un, quel que soit son âge, on lui porte une profonde marque d’intérêt, on resserre les liens, on lui montre un signe d’ouverture. Écouter

vraiment les enfants fait grandir leur estime d’eux-mêmes. Être empathique avec son enfant, c'est aussi lui permettre de développer son cerveau. Et plus nous sommes à leur écoute, plus les enfants partagent, et plus nous devenons dignes de confiance pour eux. Et si les enfants se confient à nous enfant sans qu'il y ait d'obstacle (morale, interdits...), ils continueront à se confier à nous en devenant adolescents. Cela deviendra alors plus facile de les accompagner dans une vraie relation de confiance, qui pose les jalons de votre future relation d'adulte à adulte ! Oui, ça demande un petit effort de projection en fonction de l'âge de vos enfants ;) Écouter quelqu'un de façon inconditionnelle, ce n'est pas toujours une habitude. Mais ça peut le devenir ! Entraînez-vous : trouvez quelqu'un à écouter, sans l'interrompre, quitte à noter mentalement quand vous avez envie de réagir. Je vous souhaite également de trouver une personne qui saura vous écouter inconditionnellement. Ainsi vous pourrez "vider votre sac" sans avoir peur d'être jugé.e, et vous pourrez cheminer et probablement trouver seul.e des pistes qui vous conviennent ! Quand vous aurez pris l'habitude de l'écoute active, vous pourrez ensuite vous entraîner à trouver ce qui se cache derrière les critiques ou "conseils" que vous recevez : à quelle émotion cela renvoie chez votre interlocuteur ? Car c'est bien lui qui porte la responsabilité de ce qu'il dit, de ses jugements, de ses émotions. Vous essayez ? J'attends vos retours ! En attendant, je vous souhaite un beau mois de février ! Lucie.


© 2019 par Le Nid

lenidparentalite@gmail.com

Lyon, Lozanne, France

Le Nid

S'élever ensemble