• Lucie - Le Nid

NewsLetter Novembre 2020 - Le pouvoir des câlins

Avec les gestes barrières devenus la norme ces derniers mois, la distanciation physique, les périodes de confinement, nous sommes en déficit de toucher affectueux et bienveillant... est-ce que vous le ressentez aussi ?

Un câlin, ou comme je viens de le nommer le toucher affectueux et bienveillant, c’est prendre complètement une personne dans ses bras. C’est se mettre tout contre l’autre, bien au chaud, tout contre son cœur.

On a peut-être d'autres sujets sur le feu... vous croyez ? On sous-estime le pouvoir du câlin ! Et vous, en avez-vous assez ?

Saviez-vous que le besoin de câlin est tout aussi important que le besoin de se nourrir ? Des études ont démontré que des bébés qui n'étaient en contact qu'avec des adultes pour être changés et nourris, mais sans douceur ni réconfort, ne se développaient pas aussi bien que des bébés cajolés, portés avec amour ! Ces bébés pouvaient avoir des retards de croissance, ou même se laisser mourir !

Bon, ça va loin... Au départ, je voulais juste vous dire que le toucher bienveillant est fondamental pour le développement de l’être humain et pour sa survie ! Et pas seulement pour les bébés ! Nous avons besoin des câlins en grandissant, et en vieillissant, pour se sentir aimé, pour se sentir appartenir à un groupe. Allez, en résumé, voici quelques bienfaits insoupçonnés des câlins, à tout âge de la vie : 🔸 Les câlins, ça apaise ! Ça permet parfois même d'éviter une crise. Essayez : posez juste une main tout en douceur sur votre enfant la prochaine fois qu'il est prêt à exploser... Il comprendra que vous êtes là pour lui et pour l'aider, et la chaleur de votre contact va faire redescendre la pression, presque instantanément ! A condition qu'il soit en état de se laisser approcher ;)  🔸 Les câlins, ça favorise le bonheur ! Le toucher et le peau à peau, à tout âge de la vie, permet la sécrétion de l'ocytocine, l'hormone de l'amour et de l'endorphine, pour la détente et le bien-être (pour un câlin d'au moins 20 secondes). Les câlins sont aussi un redoutable traitement contre la déprime et le stress ! Un antidépresseur sans effet secondaire ;) 🔸 Les câlins, ça renforce le sentiment de sécurité : cela apporte de la confiance en la relation, et en soi ! 🔸 Les câlins, ça renforce le système immunitaire, ça réduit la tension artérielle, ça réduit la douleur ! 🔸 Les câlins, ça aide à dormir ! Si vous ne trouvez personne dans votre entourage proche pour vous faire des câlins, vous pouvez aussi vous masser : les mains, les jambes, le visage ; en conscience, avec de la musique ou des bougies ! Ou vous pourriez aussi vous offrir un massage avec une personne qui masse avec le coeur ! Ce qui n'est pas toujours le cas dans les institus de massage ! ;) A noter dans votre to-do list post confinement ! Les jeux de massage, de contact et de chahut peuvent aussi vous apporter tous ces bienfaits, en plus du rire que cela provoque, et qui a lui aussi énormément d'autres bienfaits !

Si on profitait d'un nouveau confinement pour se faire du bien, pour recharger nos batteries ? Pour hiberner en douceur, pour prendre soin de soi avant la période du rush de Noël qui va suivre ? N'hésitez pas à réagir chaque mois, vos retours me font toujours plaisir :) Passez un très beau mois de novembre ! Lucie




Retrouvez les autres articles de ma Newsletter en vous abonnant à la newsletter mensuelle :)

© 2019 par Le Nid

lenidparentalite@gmail.com

Lyon, Lozanne, France

Le Nid

S'élever ensemble