top of page

Le Post-Partum idéal

Le post-partum, c’est quoi ?

C’est la période qui arrive juste après l’accouchement. On entend aussi parler du mois d’Or, ou du quatrième trimestre de la grossesse. Le post-partum peut durer quelques semaines, et pour Anna Roy, il dure 3 ans ! !


C’est surtout une période de grands bouleversements : physiques, psychiques, émotionnels, identitaires… Vous devenez mère (même si vous l’étiez déjà, vous devenez mère de cet enfant en +, de cette tribu). Vous voguez sur un Grand Huit hormonal, vous ressentez une très grande fatigue ainsi que des douleurs physiques (les tranchées, l’allaitement, le périnée, etc.), et en rentrant à la maison, vous vous retrouvez avec parfois des « grands » à gérer, des piles de linge, les courses, les repas, l’entourage qui veut passer voir bébé et vous ajoute encore du ménage, du rangement. Il faut être efficace, avoir l’air fraîche et dispo…


Le retour que j’entends encore souvent, c’est que vous êtes bichonnées et très entourées pendant toute la grossesse, et puis, une fois bébé né, c’est le grand néant : vous vous retrouvez seule, à devoir tout gérer. Votre entourage n’a d’yeux que pour bébé, et vous n’avez plus qu’à aller servir les cafés dans votre maison bien rangée. On attend de vous que vous soyez heureuse et épanouie. Et vos questions de jeune maman ? Le suivi postnatal est quasi inexistant…


papa maman bébé nourrisson parents postpartum

Du côté de bébé : il subit également de grands bouleversements, en passant de l’intérieur liquide et tamisé de votre corps, au monde extérieur, aérien, lumineux et bruyant. Il est aussi confronté à votre absence, à la faim, aux difficultés d’allaitement, etc.



Pour éviter une trop grande fatigue, et pour vous remettre plus facilement, vous pouvez anticiper votre postpartum, pour qu’il se déroule le + sereinement possible.




10 tips pour un post-partum idéal

P A T I E N C E ! Votre corps a mis 9 mois à faire grandir votre bébé, à se préparer à la naissance, et vous avez fait un effort considérable pour faire naître ce bébé. Il vous faudra encore au moins tout ce temps (oui oui, 9 mois ! !) pour retrouver votre forme, pour vous remettre physiquement et psychiquement.


Communication avec votre partenaire, et avec votre entourage : de quoi avez-vous envie, besoin dans les jours qui suivent la naissance ? Si vous avez besoin d’être juste tous les 3 pendant plusieurs jours, pensez à communiquer en avance pour éviter les surprises, pour qu’ils aient le temps de cheminer, et/ou pour éviter un conflit au moment de la naissance


La proximité : plus vous serez proche de votre bébé, plus il sera en sécurité et apaisé, et + vous serez à même de comprendre ses besoins et d’y répondre rapidement, et + votre bébé sera apaisé ; c’est donc un cercle vertueux. Pour mesurer la proximité, on parle de la longueur du cordon. Avec le maternage proximal, l’attachement se fait de façon sécurisé et durable.


Limiter les visites : vous pouvez demander aux visiteurs de faire leur part : on visite des parents heureux mais aussi épuisés, bouleversés, pas seulement un bébé. Visiter pour aider ok, pour faire un brin de ménage, emmener un plat, accompagner les grands au parc, boire un thé et écouter avec attention le récit de naissance sans juger, OK. Venir prendre bébé et faire des commentaires inappropriés, non ! A vous de faire le tri !


Installer un coin de survie pour la nuit : tout ce qu’il faut autour du lit : une veilleuse (pour ne pas allumer la grande lumière et se réveiller complètement), de quoi changer bébé, et le faire dormir. Et pour le jour : de quoi changer bébé, boire et grignoter, de quoi lire / s’occuper, des jouets ou livres pour les + grands, et l’écharpe de portage si besoin : de quoi rester plusieurs heures allongée ou presque, pour reposer son corps et son esprit J


Bien manger et bien s’hydrater : penser à boire souvent, et encore + si vous allaitez. Parles en à ton partenaire pour qu’il pense à te préparer une boisson chaude de temps en temps. Dans l’idéal, tu auras fait le plein du congélateur en fin de grossesse, pour ne rien avoir à préparer en postnatal. Mais tu peux aussi trouver des personnes qui t’apporteront des petits plats, ou t’offriront les prestations d’un traiteur postnatal pendant quelques jours / semaines ! Mise aussi sur les energy balls !


Resserrer son bassin, ou demander à sa doula de te montrer comment faire ! Réchauffer et enserrer ton bassin te fera du bien ; à refaire aussi souvent que tu en as besoin !


Se faire masser : par ton amoureux.se, une personne proche, une doula ou toute autre professionnelle qui saura t’apporter du réconfort et de la détente bien méritée !


S’entourer de positif : c’est une période de grand bouleversement, les hormones jouent au yoyo, les commentaires et jugements nous font parfois douter de nos capacités et compétences. Trouver des affirmations positives pour rester zen et adoucir ses journées, s’entourer de personnes qui t’aident à rester dans ta bulle si tu en as besoin, qui te donnent de l’énergie…


Faire équipe en couple : si tu es en couple, pensez à préserver un peu de temps pour vous retrouver : des petits moments pour discuter, des petites attentions, vous masser les pieds ou les mains, et communiquer régulièrement sur vos ressentis, afin que cette période soit la + douce possible pour chacun.


N'oubliez pas, votre doula peut vous accompagner en douceur vers une naissance respectée et une parentalité sereine et joyeuse ! Vous pouvez réserver votre appel découverte ici




1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page